Trek Ala Kul – 3 jours de randonné

z
Quand nous avons préparé notre voyage au Kirghizistan on avait vu sur les blogs le trek Ala Kul… sur le papier ça a l’air sympa 😉 t’es 3 jours dans les montagnes avec ta tente si t’es motivé, et tu marches dans des paysages alpins de folieee et tu arrives à un lac qui a des couleurs de dingue ! Et voilà notre histoire.

Le trek Ala kul c’est pour rejoindre un lac qui s’appelle…Ala kul ! Y’a plein d’options pour y aller, depuis Jeti orguz, où depuis Karakol. On a opté pour Karakol et en résumé ça donne ça.

Etapes du Trek Ala Kul

Nous avons réalisé le trek en trois jours. Voici notre récit pour un trek en autonomie.

Jour 1 : Départ – Lac Ala Kul – 23km (7h30-17h) 23km (1800m-3500m)

7h30. Départ de la guest house alma. On prend le mashroutka 101 qui va nous déposer au bout du parc national et au début du trek Ala kul. On paie le droit d’entrée dans le parc de 250 som chacun (en théorie c’est un peu plus cher si on déclare la tente, oups) A nous les paysages alpins, et la randonnée dans les immenses pins. On remonte la rivière Karakol, un endroit emprunt de silence et de beauté.

Riviere karakol Kirghiztan trek Ala kul

Après une bonne grimpette dans la forêt on arrive au camp Sirota vers 14h. Une petite famille propose des yourtes pour dormir, des emplacements de tentes et de quoi manger. On en profite pour faire une pause thé très très sucrées 😉 quelques français et belges sont aussi dans le coin et tout le monde hésite à repartir pour les derniers 600m de dénivelé qui nous séparent du lac. La pause a remis les troupes sur pied et nous enchaînons. On remonte la rivière au travers d’un pierrier en suivant les cairns. La météo est correcte malgré quelques nuages inquiétants sur les sommets lointains.

On aperçoit 3 bouquetins sur les hauteurs, extrêmement rare dans ce coin d’après un jeune guide qui accompagne des touristes danois. Il est 17h lorsqu’enfin nous arrivons au lac Ala Kul (3500m d’altitude), j’en ai le souffle coupé !

Lac Ala kul Kirghizistan

Quelques autres tentes sont déjà installées. On trouve un spot face au lac. Je renforce le petit mur qui protégera la tente du vent au cas où. Je construis un petit château pour Linda 😉

A côté de nous se ballade un berger allemand qui nous annonce l’orage 😉 ça raisonne dans tout le lac.

Soleil, chaleur, jeux de lumières et  grondements de tonnerre, ambiance…

C’est déjà l’heure de passer à table, le chef Anto prépare une soupe forestière et la purée / polenta. Dîner vue lac ! Quoi demander de plus ?

Cette nuit on dormira à 3500m sous les étoiles. Il fera doux.

Jour 2 : du Lac Ala Kul à Altyn Arashan, 8h30 – 15h30 : 12km (3500m-2500m)

Réveil à 6h. Le lac Ala Kul présente un autre visage, brume, neige, soleil…A peine terminé le petit dej que les flocons s’invitent sur les sommets. On profite d’une brève accalmie pour grimper les 400m de dénivelé vers Ala-Kul pass. Mais à 3900m, la tempête de neige nous chatouille le visage. (Catastrophe naturelle selon Linda). Pas le temps de profiter du col et de la vue sur l’immense vallée, la course contre le temps commence ! On doit redescendre dans la pente enneigée et la boue, exercice de glissé rattrapé…

Ala kul pass

La suite c’est une longue redescente dans les pâturages.

Tout d’un coup un gars nous interpelle, il est australien, l’air paniqué, a perdu sa femme depuis 20mn et pense qu’elle a été enlevée par un Kirghiz à cheval. Nous essayons de l’aider dans ses recherches lorsque surgit un Kirghiz à cheval…qui nous ramène à Christie qui attendait sagement son mari un peu plus loin…happy end.

On arrive à Altyn Arashan vers 15h30, un papi vient nous proposer de dormir chez lui ou de poser la tente dans son jardin ou même dîner. Ok pour nous pour 1500 som à 2 dans un dortoir dîner inclus. Elza guest house a été créé le en 2017 et possède plusieurs dortoirs propres, les toilettes au fond du jardin (comme partout ici, âmes sensibles s’abstenir) et un hot Spring (200 som par personne) où les randonneurs se lavent probablement…Les australiens, belges et géorgiens termineront aussi leur randonnée ici. Une journée intense où l’on a le sentiment d’avoir vécu milles vies. Il est 20h…Bonne nuit !

Jour 3 : Altyn Arashan – Fin du Trek : 7h30 – 12h30 14km (2500m-1800m) 

Réveil 6h30. Petit déj frugal au réchaud et en route pour la dernière étape de ce trek Ala kul. 16km au programme dans les pins à suivre la rivière Arashan. On hallucine en voyant de vieux camions soviétiques (uaz 4×4) emprunter ces chemins en théorie impraticables…

Uaz trek Ala kul

Après 3h30 de marche, on retrouve un couple de français qui nous propose de partager un taxi. 250 som par couple. Vendu ! Let’s go back to Karakol.

C’était pas tout à fait à la cool mais qu’est-ce que c’était Cooooooool !

Comment organiser son Trek Ala Kul

Pour reqliser ce trek il y a plusieurs options possibles. Le choix depends du type d’experience que vous suhqitez realiser:

  • Trek à pieds en autonomie
  • Trek à pieds en dormant dans les yurtes

Trek Ala Kul en autonomie

En lisant notre article vous avez pu decouvrir un itineraire possible pour realiser le trek de Ala Kul en autonomie. Nous avons découpé le trajet dans la maniere suivante:

  • Jour 1 : Départ du Trek – Lak Ala Kul
    Départ 7h30, arrivé 17h
    Distance: 23km
    Dénivelé: 1800m-3500m
    * Si vous preferez vous arreter avant le Lac Ala Kul, il est possible d’installer sa tente au Sirota Camp ou dans un espace un peu plus loin (il y a meme une cabane en bois abbandonnée)
  • Jour 2 : Lac Ala Kul à Altyn Arashan
    Dèpart 8h30, arrivé 15h30
    Distance: 12km
    Dénivelé:
    3500m-2500m)
  • Jour 3 : Altyn Arashan – Fin du Trek
    Départ
    7h30, arrivé 12h30
    Distance: 14km
    Dènivelé: 2500m-1800m

Materiel indispensable pour realiser le trek:

  • tente legere
  • sac de couchage
  • matelas gonflable
  • duvet grand froids (confort à 0° dégrés)
  • paille filtre è eau ou comprimé pour désinfecter l’eau
  • rechaud avec cartuche de gaz
  • materiel de cuisine

Petites informations sur l’approvisionment d’eau: long ce trek il y a de l’eau en abondance car vous allez longer des rivieres. Pas de stress donc pour en recuperer.

Trek Ala Kul en yurte

Il est tout a fait possible de realiser ce trek en dormant dans les camps nomades. Dans ce cas le trek sera decoupé dans la maniere suivante:

  • Jour 1: Départ du Trek – Sirota Camp
    Dénivelé: 1800m-2900m
  • Jour 2: Sirota camp – Altyn Arashan
    Dénivelé: 2900m-3500m-2500m
    * Cette journée sera la plus intense du point vue de l’effort fisique. Nous vous conseillons de partir tot le matin pour rejoundre le Lac.
  • Jour 3 : Altyn Arashan – Fin du Trek
    Dénivelé: 2500m-1800m

Materiel necessaire:

  • paille filtre è eau ou comprimé pour désinfecter l’eau
  • duvet (les nomades vous en proposent parfois, mais mieux arriver equipé)

 

3 Comments

  • Marie

    Tout d’abord merci pour votre article !!
    Si j’ai bien compris, il est tout à fait possible de faire le trek sans tente et rechau en dormant dans les yourtes proposées par les locaux ?sans réserver (début août ) ? On aimerait pouvoir marcher le plus léger possible..
    Merci bcp !

    • antoelinda

      Bonjour Marie!
      Désolé pour la réponse tardive. Oui le trek de Ala Kul se fait bien aussi en dormant et mangeant chez les nomades. Il y a que 2 halts possibles, le premier est Sirota Camp et le deuxieme est à Altyn Arashan. On vous conseil de partir tot le matin du deuxieme jour car en coupant comme ça le trek, la deuxième journée sera longue.
      Bon voyage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *